Les enjeux de la masculinité

Les enjeux de la masculinité

L’homme contemporain est perdu. Dans un monde occidental au sein duquel les tensions entre les sexes s'exacerbent, une saine redécouverte de la masculinité et de ses vertus est importante.

Dans l'humilité de nos engagements familiaux, professionnels, associatifs et spirituels, nous aspirons à travailler autour de la question de la paternité, de la masculinité et de la virilité.

La paternité nous concerne tous. Elle porte moins sur la transmission purement biologique que sur cette capacité humaine à accompagner, à encourager et à bénir. La paternité est éducative, car elle conduit hors de. Elle n'est pas séductrice, en ramenant l'autre à soi

La masculinité nous renvoie à notre identité biologique d'homme. L'homme aspire à faire de grandes choses, à bâtir, à explorer, à transmettre, à prendre des risques et surtout à protéger. Le premier besoin exprimé par la femme est ce besoin de sécurité et d'écoute. Dans ses relations, l'homme accompli dans sa masculinité est un être de coopération et jamais de prédation. 

La virilité est la capacité à canaliser et orienter vers le bien cette force qui traverse l'homme. L'homme viril est celui qui sait poser avec force des petits actes de renoncement et de charité. Il embrasse la difficulté pour un bien supérieur, en allant au-devant de ses peurs, de sa paresse ou de ses tentations. Le service et le don de soi de façon désintéressée, sont des actes "virils" par excellence.

Les hommes, quels que soient leurs états de vie (laïcs, prêtres, pères de famille, célibataires, etc.) sont appelés à être consistants en retrouvant : le sens de l’engagement dans l’exercice de la force et du courage, qui ne sont ni brutalité ni indélicatesse et le sens de l’intériorité et du silence contre l’activisme bruyant.

Il est temps que les hommes retrouvent des belles et grandes amitiés fraternelles. Oubliant les statuts et les codes sociaux, ils doivent trouver l'espace pour partager leurs doutes et leurs difficultés, avec gratuité, sans se juger les uns les autres. 

Il est temps que des "bandes de frères" s'organisent, afin de mettre en commun leurs talents pour développer de nouveaux projets et se soutenir, par les actes et la prière, dans les combats qu'ils mènent