accueil

LA CIVILISATION DE L'AMOUR

"L’Eglise croît par le témoignage et non par le prosélytisme. Le témoignage le plus attractif est celui qui est lié à des attitudes peu banales : générosité, détachement, esprit de sacrifice, capacité à savoir s’oublier pour s’occuper des autres. C’est le témoignage, au sens de martyre, de la vie religieuse. C’est en quelque chose une alarme pour les gens. Par leur vie, les religieux font se demander : que se passe-t-il ? Ces gens me disent quelque chose, ils sont au-delà d’un horizon mondain. (…) L’Eglise, néanmoins, doit être attractive. Réveillez le monde ! Soyez les témoins d’une manière différente de faire des choses, d’agir, de vivre ! Il est possible de vivre différemment en ce monde."                                                                                          

Pape François, 29 novembre 2014

 

LA CHARITE QUI EVANGELISE

Parce qu’ils aiment l’Eglise et désirent la servir. 

Parce qu’ils savent qu’unis à d’autres hommes, ils seront mieux armés et enracinés pour vivre leur identité masculine, pour servir leurs familles, pour affronter leurs combats, pour épauler leurs prêtres, pour se déployer dans un élan missionnaire. 

En s’engageant simplement et librement dans la famille internationale des Chevaliers de Colomb, les hommes choisissent d’essayer de suivre l’idéal de la chevalerie, aspirant à vivre de cet esprit de service qui permet à tout homme, uni à ses frères, d’offrir sa force et son caractère au service de la charité qui évangélise. 

 


 

“Je ne suis que l’instrument de la Providence, appelé
et choisi par elle pour accomplir un grand dessein.
L’outil doit se briser à l’oeuvre. Et tant que l’esprit
peut, le corps doit vouloir.”

Christophe Colomb